Docteur CELDRAN Johann. Copyright © Tous droits réservés..
Accueil.Bases physiques.L'imagier.Formulaires.Cotations.Nous contacter.
Recherche par mot clé sur notre site :
Ovaires micro-polykystiques

 

Images échographiques d’ovaires polykystiques typiques : volume ovarien > à 12ml, nombreux follicules de 2 à 9mm en périphérie (>12), à stroma dense, avec une couronne périphérique de follicules.

 

 

 

 

 

Depuis 2003, à l'issue de la conférence de consensus de Rotterdam, le diagnostic de SOPMK (“ Syndrome des Ovaires Micro-Polykystiques ”, “ Stein-Levental Syndrome ”) repose sur la présence de critères cliniques, biologiques et échographiques, après avoir éliminé les autres étiologies susceptibles de donner des tableaux cliniques similaires (hyperplasie congénitale des surrénales, tumeurs androgénosécrétantes, syndrome de Cushing).

 

L'échographie pelvienne est utile pour confirmer un SOPMK devant une présentation clinique incomplète et/ou un bilan hormonal insuffisamment contributif, le diagnostic étant retenu si deux des trois critères suivants sont présents :

  1. Une anovulation (aménorrhée) ou une oligo-ovulation (cycles longs avec durée des règles courtes)
  2. Une hyperandrogénie clinique (acné, séborrhée, pilosité) et/ou biologique (élévation des taux plasmatiques de testostérone totale).
  3. Des aspects échographiques ovariens évocateurs d’ovaires micropolykystiques

 

 

Selon la conférence de consensus, les critères échographiques du syndrome des ovaires polymicrokystiques sont :

 

 

 

L’image...
Docteur CELDRAN Johann

Cliquez sur l’image pour la voir en pleine page

L’occasion de rappeler que...